Et si c'était le candida ?

Comment mettre en évidence la présence de Candida Albicans ?

1) Faire une analyse pour déterminer le taux d'immunoglobuline A (appelé aussi IGA) compris normalement entre 0,70 et 4. L'IGA permet de défendre l'organisme au niveau des muqueuses.

2) Une coproculture est un échantillon de selles que l´on donne au laboratoire pour analyse. Malheureusement d'après les spécialistes du Candida, souvent on ne trouve rien ni dans la bouche ni dans les selles. Certains patients sont testés négatifs sur des analyses de sang ou de selles, même en présentant clairement les symptômes d’une candidose.

3) Auto-Test Candidose

Les mucosités salivaires sont le reflet de l’état gastro-intestinal, de la bouche jusqu’au rectum. Le Candida se concentre dans la salive tout au long de la nuit, par conséquent, ce test est plus précis s’il est effectué dès votre réveil.

COMMENT FAIRE CE TEST ?

Le soir avant de vous coucher, mettez un verre d’eau claire à votre chevet.

Le matin, à votre réveil, rincez-vous la bouche avec un peu d’eau, et avalez cette gorgée d´eau.

Maintenant, laissez tomber à la surface de l’eau de la salive et observez :

1) La salive s’étale lentement et présente de petites bulles. L’eau reste limpide. Votre flore intestinale est saine.

2) De grosses bulles sont présentes au milieu des petites bulles. L’eau présente un léger trouble. Votre flore est déséquilibrée et sans doute polluée par les déjections du Candida

3) Des filaments visqueux chutent au fond du verre, éventuellement en tournant. C’est le signe de la présence du Candida.

4) Les filaments sont épais et descendent rapidement au fond du verre. On peut remarquer de minuscules points blancs à l’extrémité des filaments. Plus la descente est rapide, plus la contamination en Candida est grande.

 




Questionnaire pour le dépistage du Candida albicans

Ce questionnaire est tiré du livre de Leon Chaitow, naturopathe américain Approach to the Treatment of Candida Infection”.

Le candida est une cause majeure de vos problèmes de santé si vous souffrez régulièrement, d’un ou plusieurs des symptômes suivants :

1) Avez-vous suivi un traitement antibiotique pendant huit semaines ou plus, ou plusieurs petits traitements en un an ?

2) Avez-vous pris des antibiotiques, des tétracyclines, pour traiter votre acné de façon continue ?

3) Avez-vous déjà pris un traitement comme la prednisone, la cortisone, le roaccutane ?

4) Avez-vous utilisé des contraceptifs hormonaux pendant un an ou plus ?

5) Avez-vous déjà pris des immunosuppresseurs ?

6) Avez-vous été enceinte plus d’une fois ?

Bilan des symptômes majeurs.

1) Avez-vous eu, ou avez-vous, des cystites, vaginites ou problèmes de prostate récurrents ?

2) Souffrez-vous d’endométriose?

3) Avez-vous eu du muguet, oral ou vaginal ?

4) Avez-vous déjà souffert d’une infection mycosique des ongles ou de la peau ?

5) Avez-vous du mal à supporter les odeurs de produits chimiques, les parfums forts, ou la fumée de cigarette et autres ?

6) Vos symptômes sont-ils pires après avoir consommé des aliments sucrés ou fermentés ? des boissons sucrées ou alcoolisées ?

7) Souffrez-vous d’allergies ou d’intolérances alimentaires ?

8) Avez-vous régulièrement le ventre gonflé, des gaz, de la diarrhée ou de la constipation ?

9) Souffrez-vous du syndrome prémenstruel ? de rétention d’eau et d’irritabilité ?

10) Souffrez-vous de dépression, de léthargie, d’irritabilité, d’une mauvaise mémoire, de fatigue intense ou de sentiments d’irréalité.

11) Êtes-vous accroc aux aliments sucrés, au pain ou à l’alcool?

12) Souffrez-vous de douleurs et inflammations musculaires et articulaires ?

13) Avez-vous des pertes vaginales, des irritations et/ou des douleurs au rectum, des hémorroïdes ?

14) Souffrez-vous d’impuissance ou d’un manque de désir sexuel ?

15) Les symptômes sont-ils aggravés dans un environnement froid et humide et les jours d’humidité ?

16) Mauvaise haleine constante.

17) Bouche ou gorge sèche de façon récurrente.

18) Congestion des sinus, écoulement nasal

19) Oreilles irritées ou « qui coulent » Otites fréquentes et/ou furoncles dans les oreilles et/ou cérumen abondant

20) Eruptions (urticaire, eczéma, psoriasis, dartres...)

21) Brûlures d’estomac et/ou indigestions

22) Mictions (besoin d’uriner) fréquentes et urgentes, brûlures quand on urine.

23) Vue faible, brûlure des yeux et/ou larmes sans raisons.

N.B. : Les symptômes décrits peuvent être dus à des états qui ont les mêmes effets, comme la ménopause, des déséquilibres endocriniens, des maladies auto-immunes, des virus, etc. Cependant, la candidose est souvent associée à ces pathologies. Ainsi, en traitant la surcroissance du Candida, vous soulagerez votre système immunitaire, quelle que soit la source de ces symptômes.


Contact

stopcandida.info

ausias march 4
46780 Oliva
Espagne


Téléphone France non taxé
04 89 61 01 33